L'Islam, voie de l'Unité

 

  boukhara.jpgEl Islâm 

Dernière religion révélée et synthèse de toutes les révélations qui l'ont précédée, l'Islam - qui ne signifie pas autre chose que soumission ou conformité à la Volonté divine - est bâti, selon l'expression consacrée, sur cinq "piliers" que nous allons découvrir :

 

Mieux qu'un long discours, le hadith suivant illustre, on ne peut mieux, ce que nous pourrions écrire au sujet de ces piliers.

Laissons la parole à 'Omar Ibn Al-Khattab, Compagnon du Prophète – que la Grâce et la Paix d’Allah soient sur lui - et deuxième Calife de l'Islâm, qui rapporte ce qui suit :

 

"Un jour que nous étions assis auprès de l'Envoyé d 'Allah, voici qu'apparut à nous un homme aux habits d'une vive blancheur et aux cheveux d'une noirceur intense, sans trace visible de voyage sur lui ; personne parmi nous ne le connaissait. Il vint s'asseoir en face du Prophète, plaça ses genoux contre les siens et, posant les paumes de ses mains sur ses deux cuisses, il lui dit : " Ô Muhammad ! informe-moi au sujet de l'Islâm." L'Envoyé d'Allah lui répondit : "L 'Islâm est que lu témoignes qu 'il  n'est pas de divinité si ce n'est Allah et que Muhammad est l'Envoyé d'Allah ; que tu accomplisses la prière ; verses la zakât ; jeunes le mois de Ramadan et effectues le pèlerinage vers la Maison Sacrée si tu en as la  possibilité."

"Tu dis vrai !" dit l'homme. Nous fumes pris d'étonnement de le voir, interrogeant le Prophète, l'approuver. Et l'homme de reprendre: "Informe-moi au sujet de la foi (al imân)." "C'est, répliqua le Prophète, de croire en Allah, en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses Prophètes, au Jour Dernier et de croire dans le Destin imparti dans le Bien et le Mal"

"Tu dis vrai !" répéta l'homme qui reprit en disant: "Informe-moi au sujet de l'Excellence (al ihsan)." "C'est, répondit le Prophète, que tu adores Allah comme si tu le vois, car si tu ne Le vois pas, Lui te voit."

L'homme dit : "Informe-moi au sujet de l'Heure." Le Prophète répondit : "L'interrogé n'en sait pas plus que celui qui l'interroge." L'homme demanda alors : "Quels en sont les signes précurseurs ?" "C 'est, dit le Prophète, lorsque la servante engendrera sa maîtresse et lorsque lu verras des pâtres, pieds nus et mal vêtus, rivaliser dans l'édification de constructions élevées."

Là-dessus, l'homme s'en fut. Quant à moi, je restai un moment. Ensuite, le Prophète me demanda : "O Omar ! sais-tu qui interrogeais ? Je répondis : "Allah et Son Envoyé en savent plus." "C'est Jibril ( l'Archange Gabriel ), dit le Prophète, qui est venu vous enseigner votre religion."

 

Les toutes premières paroles de la Révélation transmises par l'Esprit Fidèle (l'Archange Gabriel - Paix sur lui) à Muhammad, berger illettré de quarante ans, alors qu'il se trouvait en retraite spirituelle dans une grotte du mont Hira non loin de La Mekke, marquèrent l'avènement d'une nouvelle religion : L'Islâm. Nous étions en l'an 610 de l'ère chrétienne.,.

Signifiant soumission ou conformité à la Volonté divine et dérivant du mot salima, être sain, sauf ou en paix en arabe ("Allah convie à la demeure de la Paix..." Coran (X, 25), l'Islâm, nouvelle religion, n'est cependant pas une Tradition nouvelle. Il s'inscrit dans la lignée des traditions abrahamiques judaïsme, christianisme) qui l'ont précédé. À ce titre, il ne saurait rejeter ni l'une ni l'autre sans se renier. Bien au contraire, il vient confirmer le message délivré par Moise (Moussa) et Jésus (‘Issa), fils de Marie - Paix sur eux - dont Muhammad est l'héritier: " Il (Allah) a fait descendre sur toi (Muhammad) le Livre (le Coran) avec la vérité confirmant les Livres (au nombre de 104 selon la Tradition) révélés avant toi. Et Il a fait descendre la Thora et l'Evangile" Coran (III, 3)

 

L'Islâm se définit également comme la dernière et ultime Révélation faite à l'humanité. En tant que dernière religion, elle est la synthèse de toutes les révélations antérieures sur lesquelles elle prévaut nécessairement : "Quiconque désire une religion autre que l'Islam ne sera point agréé et il sera, dans l'Au-delà, au nombre des perdants" Coran (III, 85) ou encore "C'est Lui qui a envoyé Son Messager avec la bonne direction et la religion de Vérité pour la faire triompher de toute autre religion..." Coran (LVIII, 28).

 

La caractéristique fondamentale de l'Islâm réside dans le fait que, non seulement il est la dernière révélation historiquement parlant, mais que, de plus, il affirme être l'ultime Révélation devant précéder l'accomplissement des Temps "... [Muhammad] et le Messager d'Allah et le dernier des prophètes" Coran (XXXIII, 40). Dans le même sens, le Prophète a déclaré :

  "C'est moi qui suis le Sceau de la prophétie et il n 'y aura pas de prophète après moi..." clôturant ainsi le cycle de la prophétie riche, selon la Tradition, de 124 000 prophètes depuis notre père Adam.

Bien que né en Arabie, l'Islâm n'est pas pour autant la religion d'un peuple, pas plus qu'Allah, notre Seigneur, ne saurait être le Dieu des seuls Arabes... En effet, à la différence des révélations précédentes qui étaient limitées dans l'espace et dans le temps, l'Islâm est, plus que tout autre, La Religion Universelle par excellence. Parlant de la mission du Prophète Muhammad, Allah déclare: "Nous ne t'avons envoyé que comme miséricorde pour les Mondes" Coran (XXI, 107) et aussi "Et Nous ne t'avons envoyé qu'en tant qu'annonciateur et avertisseur pour l'humanité..." Coran (XXXIV, 28)

 

Comme toute religion authentique, l'Islâm comporte une doctrine, une pratique et une morale.

La doctrine n'est pas un système idéologique voire philosophique, fût-il le plus élaboré, qui serait l'œuvre d'une individualité humaine hors du commun. La doctrine est l'expression de vérités transcendantes communiquées par voie de Révélation.

Le dogme fondamental de l'Islâm repose sur la reconnaissance et l'affirmation de l'Unicité divine (le tawhid) qu'exprime de manière synthétique la Profession de Foi, la Chahâdah : "Il n'est pas de divinité (lâ ilâha) si ce n'est Allah (illâ-l-lâh), Muhammad (Mouhammadoun) est l'Envoyé d'Allah (rasoûlou-l-lâh)".

          C'est en prononçant, avec conviction et sincérité, cette attestation que l'on entre en Islâm pour s'y maintenir jusqu'à la fin de ses jours.